Guillaume Farel (Jason ZUIDEMA)

Guillaume Farel, Jason ZUIDEMA (Trois Rivières, Impact, 2015)

Cette courte biographie de Guillaume Farel met en lumière la vie de l’autre Français, moins connu, qui répandit les idées de la Réforme en Suisse francophone. La vie de Farel telle que racontée par Zuidema est une lecture facile (au moins pour ceux qui aiment l’histoire !) et inspirante. C’est la vie d’un homme au courage remarquable, au zèle, à la détermination et à la ténacité exceptionnels. Son courage pour défendre la vérité causa sa fuite loin de son cher pays, l’entraîna dans un conflit avec Erasme à Bâle et provoqua de nombreux débats passionnés avec des opposants du camp catholique. Souvent chassé des villes où il avait prêché, Farel était rempli de passion pour le seul vrai Évangile et d’amour pour les perdus et pour les jeunes assemblées qui souffraient ; dans la pratique, il était régulièrement exposé au danger.

Il est encourageant de voir un homme ordinaire, avec ses faiblesses de caractère (il est souvent décrit comme étant prompt à la confrontation), cependant grandement utilisé par Dieu qui lui ouvrit des portes et lui accorda des contacts fructueux. Les débats publics de Farel avec des érudits catholiques eurent souvent pour résultat de gagner des villes aux idées de la Réforme. Sa prédication claire engendra de nombreuses conversions – accompagnées parfois de poussées iconoclastes, résultat visible du rejet de l’ancienne religion. Pasteur autant qu’évangéliste, il était toujours à la recherche de bons bergers pour s’occuper des jeunes assemblées qu’il avait aidé à établir (Farel est la personne qui persuada son compatriote Calvin de rester à Genève dans ce but). Il devint lui-même le pasteur principal de la ville de Neuchâtel où il resta à ce poste une bonne partie de sa longue vie.

Ne vous attendez pas à un exposé approfondi des débats théologiques de l’époque. Mais cette petite biographie est une excellente introduction à l’histoire de la Réforme en Europe francophone, une région du monde qui a aujourd’hui grand besoin de la proclamation de l’Évangile et de prédicateurs courageux comme Farel.

Cette recension (de la version originale) a d’abord paru en anglais dans la revue Evangelicals Now (www.e-n.org.uk) de février 2015.

Télécharger l’article ici.