Que deviennent-ils ? Quelques années plus tard… Yves

Yves DUCHENNE, récent diplômé de l’Institut, est marié avec Aurélie et pasteur de l’Eglise Protestante Evangélique de Charleroi Nord. Après deux ans de service dans l’Eglise, il a été installé officiellement en tant que pasteur le dimanche 5 octobre 2014. La rédaction lui pose un certain nombre de questions destinées à permettre aux lecteurs de mieux comprendre son contexte de ministère et de prier pour lui…

Le Maillon : Quel est le profil de l’Eglise ?

Yves : L’Eglise a été implantée dans les années 80, et redynamisée par l’Eglise Protestante Evangélique de Charleroi (dont le pasteur est Philippe Hubinon) qui a envoyé une équipe pour « relancer » la communauté à la fin des années 90. Les locaux se situent à deux pas du centre-ville de Charleroi dans un quartier relativement pauvre où l’islam est bien implanté. Notre communauté compte pour l’instant une trentaine de membres, et une quinzaine de sympathisants. Même si elle est constituée en grande partie de jeunes proches de la vingtaine, les différentes générations s’y retrouvent et cohabitent ensemble. Globalement, la communauté est chaleureuse, accueillante et dynamique.

Quelles sont les priorités (les grands axes) de ton ministère ?

L’Evangile, bien entendu ! La Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ à faire connaître à tous ceux et celles qui sont au près comme au loin ! Notre communauté se fixe ainsi pour objectif de glorifier notre Dieu en proclamant le message de l’Evangile et en vivant les valeurs qui en découlent.

En pratique notre communauté gravite autour de quatre axes qui nous semblent refléter ce qu’une communauté locale est appelée à vivre. D’abord, l’adoration : nous voulons mettre Dieu au centre de notre communauté en recherchant sa gloire au travers de toutes nos activités. Ainsi, nous voulons être une communauté où chacun est le maillon libre d’apporter sa louange et son adoration à Dieu « en Esprit et en vérité » (Jn 4.23), cela dans l’ordre, dans le respect de chacun et du caractère de notre communauté.

Deuxièmement, la formation de disciples et les ministères : nous voulons obéir à l’ordre de Jésus- Christ de faire des disciples capables de perpétuer fidèlement son enseignement et d’assurer la relève dans les ministères de l’Eglise (Mt 28.19-20 ; 2 Tm 2.2). De ce fait, nous encourageons chacun à s’engager librement dans le service de Dieu selon les dons qu’il a reçus, tout en bénéficiant d’un accompagnement et d’un enseignement adéquat qui met l’accent sur la sanctification (ressembler au Christ), et la consécration (servir le Christ).

Troisièmement, la communion fraternelle : nous voulons nous aimer les uns les autres comme Jésus-Christ nous l’a demandé (Jn 13.34 ; 15.12) en étant une communauté où chacun puisse prendre sa place et où nous veillons les uns sur les autres. De ce fait, nous désirons que notre communauté soit un lieu où de vraies relations et de vraies amitiés puissent se tisser, afin que le service de Dieu devienne une oeuvre joyeuse et collective.

Enfin, la mission : nous voulons répondre à l’appel missionnaire lancé par Jésus-Christ (Mt 28.19-20 ; Ac 1.1-8) en le faisant librement connaître à nos contemporains. De ce fait, notre désir est de partager notre foi en actes, par des actions concrètes qui répondent à la détresse humaine (Jc 2.17 ; 1 Jn 3.17-18), et en paroles, par la proclamation du Message de l’Evangile (Rm 10.13-15 ; 1 Co 9.16). Nos priorités peuvent se résumer en une seule phrase : « Nous voulons glorifier notre Dieu, en cherchant à Lui ressembler et à le servir ensemble, afin de le faire connaître au monde ».

Pourrais-tu évoquer quelques encouragements (sujets de reconnaissance) ?

Merci du fond du coeur à tous ceux et celles qui nous soutiennent dans la prière. S’il vous plaît, n’arrêtez pas : nous en avons besoin ! Merci aussi à vous qui appuyez l’oeuvre à Charleroi-Nord par vos dons, vos mots d’encouragement, ou simplement une visite à l’occasion d’un culte. Que le Seigneur vous bénisse et qu’il réjouisse votre coeur à l’écoute de ces quelques nouvelles :

  • Nous commençons à être à l’étroit : Notre salle se trouve au rez-de-chaussée d’une maison de maître qui a été aménagée à cet effet. Depuis plusieurs mois déjà, notre communauté jouit d’une certaine croissance. Nous avons de plus en plus de visiteurs le dimanche matin : des personnes de passage (curiosité,…), d’autres qui gardent le contact et viennent à l’occasion d’une activité (groupe de dames, club de jeunes, étude biblique,…), et d’autres qui s’y attachent. Nous sommes pour l’instant plus ou moins une quarantaine de personnes le dimanche matin.
  •  Les locaux sont en chantier : Avec l’aide de plusieurs oeuvres chrétiennes nous avons pu acheter le bâtiment adjacent au nôtre. Dieu voulant, nous aménagerons au plus vite une nouvelle salle qui nous permettra d’accueillir davantage de personnes et d’organiser des activités pour notre quartier en vue de diffuser l’Evangile. Nous sommes également en train d’aménager une nouvelle salle d’école du dimanche et un appartement.
  •  Il y a une jeunesse dynamique : En nous visitant, vous seriez certainement surpris par le nombre de jeunes qui constituent notre communauté La plupart d’entre eux sont des chrétiens (nés de nouveau), baptisés, membres de l’Eglise et engagés. Vous avez dû très certainement apercevoir certains d’entre eux à l’occasion d’un camp à Limauges. Cette jeunesse donne une perspective encourageante aussi bien pour l’avenir de notre communauté que pour notre pays qui manque cruellement de chrétiens engagés. Nous nous réjouissons également de la bonne entente qui existe entre eux et leurs aînés qui sont tout aussi engagés dans la communauté.

Pourrais-tu évoquer quelques défis (sujets de prière) ?

Bien sûr ! Merci de prier pour :

  • les jeunes qui se sont fiancés : les couples et les familles sont précieux et souvent attaqués.
  • les responsables de l’Eglise : que le Seigneur protège nos couples/ familles, et nous donnent de la sagesse pour conduire son troupeau à Charleroi-Nord.
  • le projet bâtiment : que le Seigneur pourvoie et conduise cette entreprise.
  • l’affermissement des croyants : qu’ils grandissent dans leur foi et trouvent leur place dans l’oeuvre de Dieu. • les personnes en recherche : que le Seigneur touche leur coeur.
  • notre stagiaire IBB, Kyria Charlet : que le Seigneur lui fasse du bien et la conduise durant cette année de formation qu’elle a mise à part pour Dieu. A ce sujet, nous encourageons les jeunes qui finissent leurs humanités à s’inscrire à l’IBB même si ce n’est que pour une année… une excellente alternative à une année sabbatique…