Ressources disponibles en ligne et recommandées sur la Réforme

Il y a quelques années, il était difficile d’accéder à des ressources sur la Réforme, en particulier aux écrits des Réformateurs. Il y avait bien quelques ouvrages sur l’histoire de la Réforme, mais de nombreux livres étaient devenus inaccessibles, depuis longtemps épuisés. Certains n’avaient jamais été réédités depuis la Réforme. Les plus « chanceux » avaient accès à quelques vieux ouvrages poussiéreux dans la bibliothèque de leur Eglise, ou savaient dénicher la perle rare chez un bouquiniste. Mais l’Internet a tout changé, et ceux qui s’intéressent à ce riche héritage peuvent maintenant accéder, grâce au web, à de nombreuses ressources primaires et secondaires sur ce sujet. Encore faut-il savoir où chercher. Il est facile de s’y perdre et de ne rien trouver d’approprié. Dans les lignes qui suivent, je voudrais citer quelques ressources qui permettraient, à ceux qui le veulent, d’approfondir leur connaissance de la théologie de la Réforme et des Réformateurs.

Le site Gallica est une véritable mine d’or qui récompensera celui qui a la patience d’y effectuer des recherches. Gallica est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et de ses partenaires. Vous y trouverez de nombreux ouvrages de Calvin et de Luther. Vous pourrez les télécharger ou commander une reproduction.

Quelques sites publient des documents historiques de référence, notamment des confessions de foi et catéchismes. La liste publiée par Le Bon Combat est particulièrement riche. Vous y trouverez, entre autres, le texte de la confession de foi belge de 1561. Le site « Confessions de foi et catéchismes de la Réforme protestante » fournit aussi une liste de documents confessionnels historiques ainsi que le psautier de Genève.

L’anglais reste la langue du web, et ceux qui maîtrisent la langue de Shakespeare trouveront de nombreux ouvrages numérisés dans la « Christian Classics Ethereal Library », bibliothèque numérique. Le site Monergism est aussi d’une richesse inépuisable pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances. Un autre site anglophone qui mérite l’attention est « The Reformed Reader ». Si vous êtes intéressés par l’histoire de la Réforme protestante, le Musée virtuel du protestantisme est un bon point de départ.

Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes perpétuent l’héritage évangélique de la Réforme. L’ensemble des numéros de la Revue réformée depuis 1997 est disponible en ligne. Vous pourrez aussi consulter avec profit les sites de l’Eglise réformée baptiste du Grésivaudan, en particulier les messages enregistrés, ou celle du Pays d’Aix-en- Provence. Vous pourrez aussi assister au colloque biblique francophone qui regroupe des chrétiens souhaitant faire connaître le riche contenu de la Bible dans la tradition des Réformateurs du 16e siècle, ainsi que des grandes confessions de foi de la Réforme.

Enfin, les vrais fans se tourneront vers Ebay et d’autres sites de vente en ligne pour dénicher la perle rare. Récemment, un bouquiniste parisien vendait en ligne une édition originale (1562) de 22 sermons de Jean Calvin sur le « pseaume cent dixneuvième » pour quelques milliers d’euros…

Télécharger l’article ici.