Zoom sur … Benjamin

Benjamin VANGANSBEKE, 30 ans, est étudiant à temps plein et termine sa première année à l’Institut Biblique Belge. Il est engagé à l’Eglise Protestante de Wavre. Il répond à un certain nombre de questions permettant aux lecteurs du Maillon de faire sa connaissance et de prier pour lui…

Le Maillon : Quels sont tes passe-temps préférés ?

Benjamin : Je suis quelqu’un d’assez « simple ». J’aime beaucoup me balader dans la nature et réfléchir sur Dieu, souvent en lisant la Bible en marchant (je lève quand même parfois les yeux pour voir où je vais…) J’aime jouer de la guitare. J’ai appris seul à jouer de cet instrument afin de répondre à une envie personnelle mais aussi à un besoin dans mon Eglise. Je chante également et j’écoute pas mal de musiques chrétiennes contemporaines. J’aime aussi témoigner de ce que Jésus a fait dans ma vie.

Aurais-tu un verset biblique que tu chéris particulièrement ?

Psaume 32.8 : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » C’est un verset que le Saint- Esprit me rappelle souvent dans ma vie.

Quel est ton parcours spirituel ?

Je suis né dans une famille chrétienne protestante et mes parents m’ont éduqué dans le respect de Dieu. J’étais, dès mon plus jeune âge, un enfant peu sûr de lui. J’ai grandi comme cela. Arrivé à l’adolescence, j’ai décroché assez rapidement « scolairement » parlant. Je n’allais plus à l’Eglise non plus. J’ai arrêté les cours en 4ème secondaire après avoir doublé plusieurs fois. Je me suis mis à courir après les plaisirs du monde (alcool, marijuana, boîte de nuit, etc.). J’étais un adolescent blessé et troublé. Cela a continué jusqu’à mes 24 ans. Une grande noirceur caractérisait mon coeur, mes pensées et même tout mon être. Pour paraphraser l’apôtre Paul, je faisais les choses que je n’avais pas envie de faire et je n’arrivais pas à faire celles que j’avais envie de faire. Après de grandes luttes et de nombreuses discussions avec ma maman à propos de Jésus, j’ai décidé de crier vers Dieu, dans ma chambre. J’ai fait un pas de foi, j’ai lâché prise et la main de Dieu était en-dessous de moi. Il m’a répondu ! J’ai beaucoup pleuré, demandé pardon. J’ai lu la Bible qui s’est « ouverte » à moi. J’ai compris, grâce à la parole de Dieu, que la noirceur dans mon coeur était le péché et que Jésus-Christ était mort pour mon péché justement. Waouh ! Quelle délivrance ! J’ai cru et ma vie a radicalement changé. J’ai reçu de Dieu le pardon de mes péchés, mais aussi une nouvelle façon de penser, un coeur léger, un esprit renouvelé, une nouvelle identité ; en bref, une nouvelle naissance ! Gloire à Dieu ! Depuis ce moment, je vis pour Lui et pour Lui seul, dans les difficultés comme dans les joies.

Pourquoi as-tu voulu suivre une formation à l’Institut ?

J’ai le désir de laisser Dieu agir librement dans ma vie. Le fait d’être à l’IBB, c’est pour moi une façon de dire : « Seigneur, je suis à toi, montremoi où tu désires que je te glorifie ». Etre à l’IBB, c’est aussi une bonne manière d’approfondir mes connaissances bibliques et de consolider davantage ma communion avec le Seigneur.

Quelle image des cours et de la vie de l’Institut donnerais-tu aux lecteurs du Maillon ?

Les cours sont dispensés avec droiture et sérieux. La matière est abondante et le corps professoral est soucieux du développement de l’étudiant. La vie de l’Institut est ponctuée de moments fraternels très riches. Rires et joies garantis avec les frères et soeurs en Christ !

 Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Servir le Seigneur dès maintenant et pour toujours. J’aimerais aussi pouvoir rencontrer quelqu’un et me marier, fonder une famille.

Pourrais-tu donner aux lecteurs du Maillon quelques sujets de prière te concernant ?

Pour mes études à l’IBB, afin que tout se passe bien avec de belles réussites à la clé. Pour ma foi, qu’elle puisse tenir ferme face aux attaques de l’ennemi et que je reste toujours attaché à Jésus-Christ dans l’obéissance à sa parole. Et puis, pour une future heureuse rencontre. Merci d’avance. Que Dieu vous bénisse tous en retour.