Zoom sur… Dimitri

Dimitri DENISSUK, 21 ans, est étudiant  à temps plein en 2e année.  Belge, d’origine ukrainienne, il fréquente  une Eglise russophone à Courtrai. 
Il répond à un certain nombre de questions permettant aux lecteurs  du
Maillon de faire sa connaissance  et de prier pour lui…

Le Maillon : Quels sont tes passe-temps préférés ?

Dimitri : Je fais partie d’une très grande famille de huit enfants dont je suis l’aîné et donc mes passe-temps sont souvent liés à la maison. Mais j’aime beaucoup jouer au football et je suis inscrit également dans un club de water-polo. J’aime beaucoup la musique aussi et donc j’apprécie les moments où je peux m’isoler pour jouer de la guitare et du piano.

Aurais-tu un verset biblique que tu chéris particulièrement ?

Proverbes 19,23  (« La crainte de l’Éternel mène à la vie; on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur »). 

Quel est ton parcours spirituel ?

Je suis né dans une famille chrétienne. Mon père était quelqu’un de très actif dans l’Eglise et donc il m’emmenait souvent avec lui partout où il allait. J’ai accepté la Bonne Nouvelle du Seigneur à l’âge de 11 ans lors d’une conférence où j’ai entendu cet appel à la repentance. J’ai été baptisé à l’âge de 15 ans. Mais c’est à l’âge de 17 ans qu’il y a eu un bouleversement dans ma vie. J’ai accepté l’invitation à participer à un cursus de trois semaines dans l’école « School of Christ ». Après ces trois semaines,
j’ai eu cette conviction qu’il fallait que j’offre ma vie entière à Jésus : j’avais envie qu’il m’utilise comme il le souhaitait et là où il le souhaitait. Quelques temps après, mon Eglise m’a envoyé en mission en Ukraine où j’ai servi le Seigneur pendant
9 mois.

Pourquoi as-tu voulu suivre une formation à l’Institut ?

De retour en Belgique, je savais que je voulais continuer à être au service du Seigneur et, pour cette raison, j’ai décidé de me former pour cela. Le seul institut biblique que je connaissais, c’était l’IBB !

Quelle image des cours et de la vie de l’Institut donnerais-tu aux lecteurs du Maillon ? 

Les cours sont l’endroit où tout ce que tu as cru savoir et comprendre sera mis à l’épreuve. Toutes mes connaissances ont été secouées. Cela m’a permis de réfléchir sur certaines questions du point de départ et de me forger ma propre opinion. Je suis reconnaissant à tous les professeurs
de pouvoir nous donner le temps de poser des questions auxquelles ils répondent avec un grand respect et gentillesse. En ce qui concerne la vie à l’Institut, je dirais une chose : à l’Institut Biblique Belge tu ressens vraiment ce que c’est d’être parmi des frères et sœurs en Christ.

Quels sont tes projets pour l’avenir ? 

A vrai dire, il y a un an de cela, j’aurais répondu que je souhaiterais servir le Seigneur en Ukraine, dans mon pays natal. Mais maintenant, tout ce que je sais, c’est que j’ai envie de servir le Seigneur, lui consacrer tout mon temps. J’espère terminer mes études ici à l’IBB si Dieu le veut – et avec son aide, bien sûr.

Pourrais-tu donner aux lecteurs du Maillon quelques sujets de prière te concernant ?

La première chose qui me vient à l’esprit c’est de demander qu’on prie pour la situation en Ukraine, pour ma famille et mes amis qui se trouvent là-bas. Merci de prier également pour mes études ici à l’IBB et pour que je puisse rester fidèle à Dieu dans les moments difficiles, pour que je puisse toujours être là où Dieu veut que je sois. Je remercie beaucoup les lecteurs pour leurs prières.