Zoom sur … Pierre

Pierre BRENY, 26 ans, est étudiant à temps plein en première année.  Il provient de Guerlange, près d’Arlon, au carrefour de la Belgique, de la France et du Luxembourg.  Il fréquente l’Eglise de la Mission Evangélique Belge à Arlon.  Il cite comme passe-temps la photographie et les randonnées.

Le Maillon : Aurais-tu un verset biblique que tu chéris particulièrement ?

Psaume 126.5 (« Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec cris de triomphe »).

Quel est ton parcours spirituel ?

Je viens d’une famille chrétienne. Très tôt, j’ai compris qui était Dieu et, qu’un jour ou l’autre, j’aurais à le servir. A l’école du dimanche, mes connaissances bibliques étonnaient les responsables, et je devins vite l’enfant prodige, celui que l’on cite en exemple. Malheureusement, ce n’était là que des connaissances intellectuelles. J’étais une terre rocailleuse, et, lorsque survinrent les tentations de l’adolescence, je choisis de suivre ma voie et d’abandonner celle de Dieu, afin d’être libre. J’ai brutalement quitté la maison familiale ; j’ai cherché ailleurs ; j’ai dilapidé ce que j’avais, et, quelques années plus tard, comme l’enfant prodigue, j’ai fini par me sentir terriblement seul et vide à l’intérieur. Là, dans la boue, j’ai découvert un Nouveau Testament que ma mère avait dû glisser dans mes affaires, et je l’ai lu.

Lorsque j’ai lu l’histoire du fils prodigue et que j’ai vu l’attitude de son père, j’ai pleuré, et j’ai compris que Dieu m’aimait. Je lui ai demandé pardon, et il m’a lavé. Dès ce jour, je me suis réconcilié avec mes parents, et je me suis rendu dans leur Eglise où je suis encore, à ce jour.

Pourquoi as-tu voulu suivre une formation à l’Institut ?

Ce qui m’a poussé à entamer une formation à l’Institut, c’est une soif inextinguible de la parole. Je participais aux études bibliques de mon Eglise, mais je n’en avais jamais assez. Ce que je voulais, c’était étudier la Bible plus en profondeur !

Quelle image des cours et de la vie à l’Institut donnerais-tu aux lecteurs du Maillon ?

On y apprend beaucoup de choses ! C’est une grâce de pouvoir étudier la Bible dans un cadre comme celui-là. J’y ai appris qu’il ne faut pas négliger sa vie de prière mais au contraire persévérer et tous les jours prendre du temps avec mon Dieu.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Tout d’abord, je souhaite réussir cette année en honorant le Seigneur par les dons qu’Il m’a donné.  Après les trois ans de l’IBB, je ne sais pas encore ce à quoi je devrais me destiner.

Pourrais-tu donner aux lecteurs du Maillon des sujets de prière te concernant ?
  1. Que je puisse servir le Seigneur et l’honorer dans et par ma vie ;
  2. Que je puisse annoncer l’Évangile avec assurance, comme il me l’est demandé ;
  3. Que Dieu m’accorde le discernement pour savoir ce qui devrait être mon ministère dans l’avenir.