Le Maillon Automne 2016

Éditorial

Artisans de paix

A la suite des attentats survenus à Bruxelles, nous continuons à pleurer avec celles et ceux qui pleurent (Rm 12,15), et, dans ce numéro du Maillon, nous publions les réflexions de Paul Every couchées par écrit quelques jours après le 22 mars.

Nous ne vivons pas encore au stade de l’histoire où les pleurs cesseront, mais le jour viendra où Dieu essuiera toute larme de nos yeux (Ap 21,4). Vivement le moment où le mal et le péché seront éradiqués, y compris dans notre propre vie ! Si, entre-temps, nous sommes exposés à ce que notre Seigneur a qualifié des « progrès de l’iniquité » (Mt 24,12), que notre grand Dieu nous fortifie pour que nous soyons des artisans de paix (Mt 5,9) – et cela à l’instar de celui à qui il a plu de faire la paix par son Fils, « par le sang de sa croix » (Col 1,20). Comment ? En aimant nos ennemis (Mt 5,43-45) et en saisissant les occasions qui se présentent à nous d’annoncer l’Evangile de la paix (Es 52,7) – afin que d’autres se prosternent devant le Prince de la paix (Es 9,5).

A l’Institut, nous avons le souci de former des annonciateurs de la paix (cf. la vision, ci‑contre). Nous vous remercions si vous avez pu prier pour nos efforts menés dans le cadre de notre semaine d’évangélisation, et nous vous invitons à profiter des quatre rapports de cette semaine contenus dans ce numéro. L’activité évangélisatrice est défendue comme étant prioritaire dans l’un des livres dont nous vous fournissons la recension, également dans ce numéro. Merci de prier avec nous afin que Dieu nous envoie, pour la nouvelle année académique, un bon cru de futurs ouvriers pour la moisson. Les horaires en semaine sont publiés aux pages 2 et 19, et les détails de notre programme du samedi figurent à partir de la page 10.

Le souci que des évangélistes soient formés est à la base de la fondation de l’Institut en 1919. A l’approche de notre centenaire, nous avons mis sur pied un comité chargé de planifier des événements destinés à marquer ce moment important de notre histoire. Sous ce rapport, nous serions heureux de recevoir les idées des lecteurs du Maillon : n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Bonne lecture.

James HELY HUTCHINSON Pour le Conseil académique

EnregistrerEnregistrer

Vous souhaitez recevoir le Maillon (publication semestrielle) ?

Normalement, nous envoyons cette publication uniquement à l’intérieur de l’Union Européenne.