Le Maillon Hiver-Printemps 2019

Editorial

Quelques sujets de reconnaissance à l’occasion de la rentrée

Nous faisons souvent appel aux amis de l’Institut pour qu’ils intercèdent pour l’école, mais nous ne voudrions pas négliger les « actions de grâce » (Ep 5,20 ; Ph 4,6 ; Col 4,2).  Les sujets de remerciement ne manquent pas.

D’abord, Dieu nous accorde les forces permettant de maintenir le cap de la vision.  Vous avez peut-être pris connaissance du fait que le site web de l’Institut a fait peau neuve – cela depuis fin septembre.  Nous sommes fort reconnaissants à l’étudiant qui a réalisé ce travail (et qui est aussi l’auteur de l’article-phare de ce numéro).  Si le site a changé, la vision de l’IBB reste inchangée.  Nous avons récrit l’article de la vision (qui datait de 2007) en parallèle avec le lancement du nouveau site : c’était l’occasion d’utiliser quelques nouveaux exemples et de le mettre à jour dans le contexte actuel.  Nous vous le livrons dans ce numéro.

Ensuite, nous remercions Dieu pour un bon groupe de nouveaux étudiants, comportant un solide contingent d’hommes belges, qui viennent de se lancer dans la formation à temps plein. Nous sommes également reconnaissants pour deux adjonctions à l’équipe – Anne P. (qui travaille pour l’Institut à raison de deux jours par semaine pour développer l’informatique – cf. l’article la concernant dans ce numéro) et Séphora Adéquin (un jour par semaine pour développer nos contenus numériques).  Dans le domaine de l’aumônerie, nous remercions Stéphane Trump pour son concours et dévouement de ces deux dernières années et accueillons avec joie Samuel Géva qui lui succède (même si Paul Every continue à chapeauter et à assurer la majeure partie de ce travail important).

Nous signalons quelques autres développements positifs.  En ce qui concerne les locaux que nous utilisons, d’importants travaux de rénovation et d’adaptation à nos besoins ont commencé en octobre et vont continuer jusqu’à l’été prochain.  En matière de finances, nous continuons à exprimer notre gratitude envers le Dieu qui est le propriétaire de « toutes les bêtes des montagnes par milliers » (Ps 50,10) pour sa provision ; nous avons l’intention de procéder à une recherche de fonds en vue de couvrir le budget salaire qui a augmenté, et pour financer les travaux dans le bâtiment, certains investissements appropriés dans le domaine de l’informatique et les manifestations du centenaire (cf. la publicité dans ce numéro).  Enfin, nous avons changé le nom du comité qui dirige l’Institut au jour le jour : il n’est plus « Conseil académique » mais « Conseil académique et pastoral », conformément au ministère que nous y exerçons depuis bien des années.  Notre but n’est pas de nous occuper uniquement des progrès académiques des étudiants, bien qu’ils soient importants…

L’ambiance est toujours bonne à l’Institut, et, par la grâce de Dieu, la vision se réalise (certes, à une échelle plus modeste qu’on ne le voudrait), et les principes de fonctionnement imprègnent la vie de l’école.  Merci encore pour votre collaboration dans l’œuvre de l’Evangile. Nous n’arrêtons pas de le dire, parce que cela demeure vrai et capital : nous sommes particulièrement reconnaissants pour votre soutien dans la prière.  Que cette intercession soit conjuguée avec des actions de grâce.

Bonne lecture !

James HELY HUTCHINSON pour le Conseil académique et pastoral

Vous souhaitez recevoir le Maillon (publication semestrielle) ?

Normalement, nous envoyons cette publication uniquement à l’intérieur de l’Union Européenne.