Le Maillon Printemps 2013

Editorial 

Les cinq principes de fonctionnement découlant de la vision de l’Institut (cf. l’encadré ci-dessous) sont reflétés dans l’un ou l’autre article de ce numéro.  Que cette vision, axée sur l’Evangile, ne soit pas simplement abstraite ou théorique se dégage non seulement de ces articles mais encore de la vidéo qui se trouve dorénavant sur notre site web : nous vous invitons à la visionner.  Réalisée par un étudiant qui a travaillé essentiellement à son gré, elle présente des remarques spontanées de la part de plusieurs étudiants par rapport à ce qu’ils vivent au jour le jour en notre sein.  Nous constatons que les valeurs de l’Institut sont comprises, mises en pratique et appréciées.  Nous l’avons souvent fait remarquer, et nous sommes amenés à le réitérer : l’ambiance bibliquement saine que nous connaissons à l’Institut est une marque de la grâce de Dieu.  

Nous discernons la bonne main de Dieu dans le ministère de récents diplômés également.  Si vous avez prié récemment à ce propos, nous tenons à vous en remercier profondément.  Le nombre d’anciens ou d’étudiants en 4e année qui ont trouvé des débouchés adéquats a dépassé notre attente, et nous continuons à entendre parler du fruit de leurs efforts sur le terrain.  Quelle nouvelle plus réjouissante pour les membres de l’équipe de l’IBB que d’apprendre – comme cela a été le cas récemment – qu’un ancien étudiant, qui œuvre depuis quelques mois dans le ministère pastoral en Wallonie, a organisé une rencontre « portes ouvertes », que des dizaines de gens de l’extérieur y ont assisté, et que trois personnes ont professé la foi en Jésus-Christ pour la première fois… ?  Ce n’est pas un cas isolé.  Elle ne devrait aucunement nous conduire à glorifier l’ancien étudiant en question qui n’est, après tout, qu’un « vase de terre » (cf. 2 Co 4,7), et elle ne devrait pas non plus être le sujet de fierté pour le personnel de l’Institut.  Mais nous sommes bel et bien conduits à glorifier notre grand Dieu pour la réalisation tangible de la vision sous la forme de l’avancement de Son règne.  

En même temps, soyons lucides : la moisson reste grande, et le besoin en Europe francophone de pasteurs/évangélistes/implanteurs formés reste considérable (cf. Mt 9,38).  La nouvelle promotion en premier cycle est plutôt petite, alors que nous continuons à recevoir des demandes de la part d’Eglises sans pasteur souhaitant bénéficier des services d’étudiants sortant de l’Institut – la demande dépasse l’offre.  La multiplication des serviteurs de l’Evangile (cf. 2 Tm 2,2) doit avoir lieu à un rythme plus soutenu.  

Bref, nous avons bien besoin de vos prières (nous vous rappelons notre calendrier de prière, mis à jour tous les mois et disponible sur notre site web).  Pourriez-vous prier en particulier 

  1. pour que les étudiants actuels – souvent en butte à des combats – s’épanouissent dans leur formation en vue d’un ministère de la parole qui glorifie Dieu ; 
  2. pour que Dieu continue à nous envoyer des ouvriers à former ; 
  3. pour notre semaine d’évangélisation en partenariat avec des Eglises à Glain, à Jemelle et à la Garenne-Colombes en région parisienne (du 18 au 24 mars 2013) ?  

Encore merci de votre collaboration dans l’œuvre de l’Evangile.

James HELY HUTCHINSON Pour le Conseil académique

Vous souhaitez recevoir le Maillon (publication semestrielle) ?

Normalement, nous envoyons cette publication uniquement à l’intérieur de l’Union Européenne.