L’arrivée de l’Évangile en Europe : Corinthe (Ac 18.1-17)

L’arrivée de l’Évangile en Europe : Corinthe (Ac 18.1-17)
L’arrivée de l’Évangile en Europe : Corinthe (Actes 18.1-17) – MMM 92
1Après cela, il quitta Athènes pour se rendre à Corinthe. 2Il y trouva un Juif nommé Aquilas, originaire du Pont, récemment arrivé d’Italie avec sa femme Priscille, parce que Claude avait ordonné à tous les Juifs de quitter Rome. Il se lia avec eux ; 3comme il avait le même métier, il demeurait chez eux et travaillait : ils étaient, de leur métier, fabricants de tentes.
4Chaque sabbat, il discutait dans la synagogue et persuadait des Juifs et des Grecs. 5Mais quand Silas et Timothée furent descendus de Macédoine, Paul se consacra entièrement à la Parole ; il attestait aux Juifs que Jésus est le Christ. 6Mais comme les Juifs s’opposaient à lui avec des calomnies, il secoua ses vêtements et leur dit : Que votre sang soit sur votre tête ! Moi, j’en suis pur ; dorénavant j’irai vers les non-Juifs. 7Il partit de là et se rendit chez un nommé Titius Justus, un adorateur de Dieu dont la maison était contiguë à la synagogue. 8Pourtant Crispos, le chef de la synagogue, crut le Seigneur, avec toute sa maison. Et beaucoup de Corinthiens qui écoutaient devenaient croyants et recevaient le baptême.
9Pendant la nuit, le Seigneur dit à Paul en vision : N’aie pas peur ! Parle, ne te tais pas, 10car moi, je suis avec toi. Personne ne mettra la main sur toi pour te faire du mal, parce que j’ai un peuple nombreux dans cette ville.
11Il resta un an et six mois à enseigner parmi eux la parole de Dieu.
12Alors que Gallion était proconsul de l’Achaïe, les Juifs se dressèrent d’un commun accord contre Paul et le conduisirent devant le tribunal, 13en disant : Cet individu persuade les gens d’adorer Dieu d’une manière contraire à la loi. 14Paul allait prendre la parole lorsque Gallion dit aux Juifs : S’il s’agissait d’un forfait ou d’un délit grave, quel qu’il soit, je vous écouterais patiemment, ô Juifs, comme il se doit ; 15mais s’il s’agit de débats sur des mots, sur des noms et sur votre propre loi, cela vous regarde ; moi, je ne souhaite pas en être juge. 16Et il les renvoya du tribunal. 17Alors tous prirent Sosthène, le chef de la synagogue, et se mirent à le battre devant le tribunal, sans que Gallion s’en soucie le moins du monde.
NBS
Cette mini-méditation fait partie d’une série de 4 méditations sur Actes 16-18.
Vous pouvez retrouvez toute la série sur notre chaine Youtube.