Une foi saine pour une vie sainte : l’église (Tt 1.5-16)

Une foi saine pour une vie sainte : l’église (Tt 1.5-16)
Une foi saine pour une vie sainte : l’église (Tite 1.5-16) – MMM 141
5Si je t’ai laissé en Crète, c’est pour que tu mettes bon ordre à ce qui restait à régler et que tu nommes des anciens dans chaque ville, selon ce que je t’ai moi-même prescrit : 6s’il s’y trouve quelqu’un qui soit sans reproche, homme d’une seule femme, ayant des enfants croyants qui ne soient ni accusés de débauche ni insoumis. 7Il faut en effet que l’épiscope soit sans reproche, puisqu’il est un intendant de Dieu ; qu’il ne soit ni arrogant, ni coléreux, ni adonné au vin, ni violent, ni porté aux gains honteux ; 8mais qu’il soit hospitalier, ami du bien, pondéré, juste, saint, maître de soi, 9attaché à la parole authentique telle qu’elle a été enseignée, pour pouvoir encourager par l’enseignement sain et réfuter les contradicteurs.
10Il y a en effet beaucoup d’insoumis, de discoureurs futiles et de marchands d’illusion, surtout parmi les circoncis ; 11il faut leur fermer la bouche. Ils bouleversent des maisons entières, en enseignant ce qu’il ne faut pas, pour des gains honteux. 12L’un d’eux, leur propre prophète, a dit :
Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, gloutons paresseux.
13Ce témoignage est vrai. Aussi reprends-les sévèrement, afin qu’ils soient sains dans la foi, 14au lieu de s’attacher à des fables juives et à des commandements d’humains qui se détournent de la vérité. 15Tout est pur pour ceux qui sont purs, mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillés et sans foi : leur intelligence comme leur conscience sont souillées. 16Ils déclarent connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres. Ils sont abominables, rebelles et inaptes à toute œuvre bonne.
NBS
Cette mini-méditation fait partie d’une série de 5 méditations.
Vous pouvez retrouvez toute la série sur notre chaine Youtube.