La journée portes ouvertes du 4 mai aura lieu en ligne Inscrivez-vous !

Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours. tome 2 (dir. P. CABANEL, A. ENCREVE)

Société d’Histoire du Protestantisme Français, Patrick CABANEL, André ENCREVE, dir., Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours. tome 2, Editions de Paris, 2020, 1050 p.  

Quel est le point commun entre Jeanne Decorvet (née Blocher), auteur d’ouvrages sur les missions protestantes et évangéliste parmi les enfants, l’ancienne ministre française Georgina Dufoix et Cathy Guetta, productrice de spectacles et ancienne épouse du célèbre DJ David Guetta ? Quel est le point commun entre le préfet Claude Érignac, assassiné en 1996, le pasteur Edmond Evrard, reconnu juste parmi les nations, la famille des célèbres parfumeurs Guerlain et le footballeur français Olivier Giroud ? Le protestantisme.

C’est ce que nous découvrons dans le deuxième tome du Dictionnaire biographique des protestants français de 1787 à nos jours (lettres D à G) qui vient d’être publié cinq ans après le tome 1. Ce livre, qui comporte 1050 pages, nous amène à la découverte de tous les personnages d’origine et/ou de conviction protestantes qui ont, depuis l’Édit de tolérance, marqué ce pan de l’histoire pour des raisons diverses et variées. En effet, on trouve dans cet ouvrage des pasteurs quakers, réformés, évangéliques, mennonites, baptistes, pentecôtistes. Mais y figurent aussi des évangélistes, des résistants, des hauts fonctionnaires, des hommes de lettres, un écrivain anarchiste, des dirigeants de multinationales, des psychanalystes, des peintres et même un pasteur-cartographe de la lune qui a un cratère lunaire à son nom (oui oui, rien que ça !) 

Vous l’aurez compris, ce livre n’a pas pour but premier de nous parler ou de retracer la vie de personnes qui ont professé, défendu, vécu la foi protestante. Il faut donc, dans un premier temps, l’ouvrir comme un ouvrage historique classique. Cet ouvrage ravira donc premièrement ceux qui, comme moi, ont une curiosité historique compulsive, particulièrement pour ce qui touche à la religion protestante de près ou de loin (voire de très loin).  On se prend d’ailleurs vite au jeu avec plaisir en découvrant que tels hommes ou telles femmes célèbres ont des racines protestantes. Nous nous mettons ici et là à faire de la « rêverie généalogique spontanée » en constatant qu’un(e) de nos ami(e)s porte un des noms de famille rapportés dans ce livre. Nous pouvons aussi avoir quelques surprises, comme celle que j’ai eue en m’apercevant qu’une petite ville de culture protestante1 que je fréquente pendant les vacances d’été, a été un haut lieu de sauvetage de Juifs pendant la seconde guerre mondiale. Au détour de certaines autres pages, nous vivons des émotions. J’ai été touché et marqué par le destin d’un homme, René Deheuvels, né dans la même ville que moi, Roubaix dans le nord de la France, au début du siècle dernier. Cet homme, élevé dans une famille très pauvre et dont les parents se sont convertis en lisant la Bible, était extrêmement doué. Il a fini par accéder à des hautes fonctions, côtoyant même Albert Einstein en personne.

Deuxièmement, notons aussi que l’intérêt pour les questions historico-spirituelles peut être satisfait. En effet, nous pouvons redécouvrir, de manière succincte, certaines histoires d’hommes et de femmes qui avaient à cœur l’Évangile. Prenons l’exemple du pasteur Émile Guers. Né au XVIIIe siècle, il refusa de s’engager auprès de l’Église nationale de Genève qui, elle, n’acceptait pas que des sermons soient prononcés sur, entre autres, le péché originel et la grâce efficiente. Il est ensuite devenu l’un des acteurs principaux de l’Église Évangélique Libre de Genève. 

Vous pourriez également, au hasard des pages, faire des découvertes surprenantes et encourageantes. J’ai lu (p. 52) qu’une petite ville, assez perdue au cœur de la Bretagne, Cleden-Poher, a vu naître en 1871 un certain Jean-Louis David (rien à voir avec le célèbre coiffeur !). Cette personne qui, au départ, fut cordonnier, s’est convertie au contact des évangélistes de la mission évangélique bretonne de Tremel. Il s’est formé dans une école biblique et a ensuite parcouru cette région pour parler de l’Évangile. Il persévéra malgré les menaces récurrentes de l’église catholique, qui a menacé d’excommunication tous ceux qui recevaient des protestants. Il est resté toute sa vie fidèle à l’évangélisation de cette région, dirigeant même une école biblique. Evangéliste zélé, il utilisa aussi son goût pour l’horlogerie pour dépanner les gens et faire dévier la conversation sur l’Évangile. 

Cette ville, cette région, je les connais bien : une personne de ma famille y habite. Je n’aurais jamais soupçonné qu’un tel travail missionnaire ait été accompli là-bas. Je bénis le Seigneur qui me permet de constater à nouveau que tout endroit de la planète peut être au bénéfice de la grâce de la prédication de l’Evangile.

Bref, pour conclure, vous désirez avoir une vue générale et large du protestantisme ? Vous désirez avoir un livre qui résume certaines vies de personnages importants de la vie du protestantisme ? Ce livre est pour vous.

  1. Le Chambon-sur-Lignon