ZOOM sur … Valentin

Valentin ALLIER, Français, est marié avec Myriam et père de Maeve (et d’une autre petite fille à naître, au moment d’écrire ces lignes).  La famille Allier vient de déménager depuis Toulouse pour s’installer à Lille ; Valentin fait la navette entre Lille et Bruxelles pour suivre les cours à l’Institut et participer à la vie communautaire.  En parallèle avec son travail de kinésithérapeute, il a effectué un stage pastoral à l’Eglise Les Deux Rives à Toulouse ; il est maintenant engagé à l’Eglise APC Métropole Lilloise. 

Quels sont tes passe-temps préférés ?

Valentin : En dehors des révisions du grec et de l’hébreu ?! C’est de pouvoir faire du foot, passer du temps avec mon épouse et ma fille (une seule pour le moment, bientôt deux), et, comme beaucoup j’imagine, passer du temps avec les personnes de l’Eglise. Et j’apprécie de plus en plus dévorer un bon livre édifiant (chrétien).

Aurais-tu un verset biblique que tu chéris particulièrement ?

Valentin : Même s’il pourrait sûrement y en avoir beaucoup, depuis des années j’affectionne particulièrement Colossiens 3.1-4 :

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, recherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Attachez-vous aux réalités d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. En effet, vous avez connu la mort et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, notre vie, apparaîtra, alors vous apparaîtrez aussi avec lui dans la gloire.

Quel est ton parcours spirituel ?

Valentin : Je viens d’une famille chrétienne, et par grâce mes parents nous ont habitués à lire la Bible (en famille) dès notre enfance. C’est grâce à ces études régulières que je me souviens d’avoir un soir supplié Christ de pouvoir le suivre après avoir été convaincu que ce n’était pas encore le cas. Jésus-Christ m’a exaucé par la suite et a commencé à œuvrer en moi progressivement après m’avoir sauvé. J’avais tout de même besoin d’être affermi et de croître dans la foi. C’est ce que le Seigneur a fait au cours de mes études supérieures notamment : en première année de médecine, puis de kiné, j’ai eu l’occasion de beaucoup plus lire la Bible (en même temps que d’étudier). Cela m’a permis d’être plus éclairé à propos de l’Evangile, et de la marche à la suite de Christ. J’ai ainsi pu grandir dans ma foi et dans mon témoignage, et honorer davantage Jésus-Christ dans ma vie personnelle.

Pourquoi as-tu voulu suivre une formation à l’Institut ?

Valentin : Au moment de mes études supérieures, j’ai commencé à désirer, à réfléchir et à prier pour servir l’Évangile à temps plein, si cela était possible. Mais j’étais convaincu du besoin de creuser les Écritures avant cela. Depuis, nous avons eu l’occasion avec mon épouse de rejoindre une Eglise (Les Deux Rives à Toulouse) qui nous a accompagnés dans cette réflexion et ce désir de servir l’Eglise de façon plus conséquente. Après avoir fait quelques cours de théologie à distance et un stage pastoral, nous avons donc rejoint l’IBB (après avoir eu connaissance de cet Institut, de son excellente vision et de son super corps professoral !).

Quelle image des cours et de la vie de l’Institut donnerais-tu aux lecteurs du Maillon ?

Valentin : Une image assez familiale, avec de bonnes relations, et un souci réel des étudiants. Mais cela sans négliger un seul instant l’aspect académique de la formation : les cours sont vraiment poussés sur ce plan. Autrement dit, une formation centrée sur notre piété authentique où l’on s’engage quand même au passage dans l’apprentissage de nouvelles connaissances (et pas qu’un peu). On sent que les priorités sont sciemment mises au bon endroit, ce qui est stimulant et rassurant lorsque l’on est étudiant.

Quels sont tes projets pour l’avenir ?

Valentin : Nous aimerions avec mon épouse servir une Eglise en francophonie, même si l’on réfléchit depuis quelques années à servir plus précisément en France. On s’en remet à Dieu pour qu’il nous donne de la sagesse et du discernement pour l’endroit où aller après l’IBB.

Pourrais-tu donner aux lecteurs du Maillon quelques sujets de prière te concernant ?

Valentin : Avec plaisir : 

▪ Pour l’accouchement à venir de ma femme et la vie qui s’en suivra avec nos deux petites filles : priez pour une bonne adaptation.

▪ Pour nos deux filles : Maeve et … (le nom est encore secret !).

▪ Pour l’équilibre entre notre vie de famille, d’Eglise et les cours à l’Institut.

▪ Pour que notre chaîne YouTube « Etud’2Theo » puisse être utile entre les mains de Dieu.

▪ Priez également, s’il vous plaît, pour notre venue à Bruxelles l’année prochaine (nous habitons Lille) — pour que Myriam, mon épouse, puisse commencer des cours l’année prochaine.

Merci !