Le Maillon Hiver-Printemps 2020

Editorial

Si vous avez pu assister à l’un ou à l’autre événement destiné à fêter les 100 ans de l’Institut, nous vous en remercions à nouveau.  Ce numéro du Maillon, le premier du deuxième centenaire de la vie de l’Institut Biblique de Bruxelles, est diffusé en parallèle avec notre publication du centenaire.  Nous sommes réalistes en considérant que toutes les lectrices et tous les lecteurs du Maillon ne pourront pas lire de bout en bout cette publication supplémentaire, aussi édifiante soit-elle.  Pourrions-nous pourtant vous encourager à lire l’article concernant la vie de prière de Ralph Norton ainsi que les deux articles relatifs à la vision de l’école (celle du départ et celle qui est actuellement en vigueur) ?

S’agissant de la vision, qui reste inchangée en ce début de deuxième centenaire et qui est reprise ci-contre, nous profitons de cet éditorial pour vous livrer quelques citations de nos devanciers, tirées de notre publication du centenaire, qui montrent la continuité entre les valeurs qui ont été importantes dans la philosophie de l’Institut à différents moments du passé et le sont encore en 2020 :

  • Par rapport à notre premier principe de fonctionnement : « La Bible est un Livre surnaturel. Aucun autre livre n’a été donné par Dieu. Aucun autre livre ne contient la révélation de Dieu et Dieu n’a jamais soufflé sur aucuns autres hommes que ceux qui ont écrit la Bible, pour les garder de toute erreur dans leur travail » (Donald Grey Barnhouse, 1940)
  • Par rapport à notre deuxième principe de fonctionnement : « Le tout est de savoir si l’Institut Biblique Belge est une école à la mesure de celui d’Ephèse.  Nous désirons travailler pour qu’il le soit.  Voulez-vous prier pour qu’il le devienne ? » (George Winston, 1979)
  • Par rapport à notre troisième principe de fonctionnement : « Lorsque Paul dit que Christ a donné des enseignants à l’Eglise : « pour le perfectionnement de saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps du Christ » (Eph. 4:12) , il insiste sur l’importance de la formation des ouvriers qui sont décidés à bâtir avec Lui son Eglise.  On n’acquiert du « métier » dans l’œuvre de Dieu qu’au prix d’un effort sérieux de préparation » (George Winston, 1981)
  • Par rapport à notre quatrième principe de fonctionnement : « [la] réputation [de Ralph Norton] en matière de recherche de fonds et de ce que nous appellerions aujourd’hui le « marketing » était une source de souffrance pour lui, car la réalité, c’est que « ses grands triomphes s’obtenaient par un seul moyen – celui du Trône… » » (Edith Norton, concernant la vie de prière de son mari Ralph, 1935)
  • Par rapport à notre cinquième principe de fonctionnement : « Les diplômés de notre Institut Biblique savent bien que, sans la « rédemption qui est en Jésus-Christ », sans « la foi en Son Sang », l’homme s’en va à la perdition terrible et éternelle.  Ils cherchent donc, par tous les moyens à leur disposition, à sauver les précieuses âmes qui les entourent, en leur annonçant, dans la puissance du Saint-Esprit, l’Evangile de la grâce de Dieu » (Henry Bentley, 1925)

Si vous n’avez pas encore pris connaissance de notre nouvelle offre de formation en Wallonie, du nouveau service en ligne (« Recension du mois »), de notre nouvelle vidéo de présentation et du calendrier de prière refaçonné, nous vous invitons à consulter notre site web.  Comme par le passé, nous avons surtout le souci de vous remercier vivement pour toute prière en faveur de cette œuvre.

Nous remercions Dieu pour une bonne promotion de nouveaux étudiants motivés (/de nouvelles étudiantes motivées, exceptionnellement la majorité dans la catégorie « à temps plein, en semaine » en première année).  Nous sommes également reconnaissants pour la bonne ambiance qui continue à régner à tous les niveaux.  En même temps, nous restons conscients de ce que la moisson est grande et les ouvriers trop peu nombreux : nous ne parvenons pas à répondre à toutes les demandes en provenance d’Eglises n’ayant pas de pasteur (loin s’en faut).

Les articles de ce numéro sont de trois types : ils (1) « clôturent » le « dossier centenaire », (2) s’inscrivent notamment dans le cadre du premier et du cinquième de nos principes de fonctionnement et (3) vous informent sur la vie actuelle de l’école.  Très bonne lecture !

James HELY HUTCHINSON
Pour le Conseil académique et pastoral

Vous souhaitez recevoir le Maillon (publication semestrielle) ?

Normalement, nous envoyons cette publication uniquement à l’intérieur de l’Union Européenne.