Une vie de défis, #profitedetajeunesse (N. BLOCHER, B. EGGEN)

Nicolas BLOCHER, Benjamin EGGEN, Une vie de défis, #profitedetajeunesse, Marpent [France], BLF Éditions, 2019, 144 p.

La Rébellution appelle les jeunes francophones ! … Vous voulez dire : la rébellion ? Non, vous avez bien lu : la Rébellution (ou « la Réb’ »). Il s’agit de la branche francophone du mouvement chrétien The Rebelution, mené par et pour les jeunes, et lancé par Alex et Brett Harris aux États-Unis lorsqu’ils avaient 16 ans seulement1. Presque dix ans après la parution de leur livre Génération Challenge2, il était temps qu’émerge une version francophone. Nicolas Blocher (27 ans) et Benjamin Eggen (24 ans) ont relevé le défi… avec succès !

Fidèles au leitmotiv du mouvement, les deux auteurs plaident avec vigueur, conviction et sagesse en faveur d’une jeunesse « tremplin » plutôt que « canapé ». Dès les premières pages, ils s’emploient à démontrer que Dieu nous crée et nous sauve pour mener une vie de défis (chap. 1 et 8), « défi » étant défini ici comme une chose « à réaliser pour Dieu » et « que nous ne ferions pas naturellement »3. Une foule de témoignages, de conseils et d’annexes vient ponctuer la lecture, dont entre autres des questions d’application à la fin de chaque chapitre et des listes de ressources (livres, missions chrétiennes, sites internet, podcasts).

Comparé à son grand frère Génération Challenge, outre une adaptation culturelle nécessaire, l’apport majeure (et la force) de ce livre réside dans la place de choix qu’il confère à l’Évangile. Pas moins de quatre chapitres sont consacrés à son explication ! Sans chercher un prétexte pour en parler, les auteurs l’abordent directement en lien avec la thématique. Il est la base d’une vie de défis menée pour Dieu4 :

L’Évangile nous pousse à avancer, à persévérer et à utiliser notre jeunesse d’une manière qui compte vraiment … Ne la gâchons pas. Vivons une vie pleine de défis. La grâce de Dieu nous y appelle. L’Évangile nous y appelle. Pour la gloire de Dieu.

A plusieurs reprises, la grâce est présentée comme le don essentiel sans lequel il nous est impossible d’agir pour Dieu (chap. 4 et 7 en particulier). Elle est le remède à notre manque de motivation, nos échecs, notre culpabilité et notre orgueil. Pourquoi relever des défis alors que c’est si difficile ? « Parce que la grâce nous enseigne à le faire … Plus nous sommes conscients de l’intensité de l’amour de Dieu pour nous, plus nous sommes motivés à vivre pour lui. »5

Les deux auteurs orientent avec maturité vers les défis : à la gloire de Dieu et non la nôtre (chap. 8), avec un impact éternel (chap. 9), en priorité liés à notre statut devant Dieu (repentance, foi, obéissance) et à la piété (lecture de la Bible, service à l’église, etc.). « Le plus grand défi de notre vie, c’est de répondre à l’Évangile. »6 A ce titre, ce livre est tout aussi utile pour l’évangélisation que l’édification des jeunes dans l’Église.

Peu de points négatifs sont à relever. Cependant, l’insistance continue sur le fait d’accomplir des défis pour Dieu pourrait produire les réactions suivantes :

  • Voir la vie chrétienne uniquement comme une succession de défis, en oubliant d’en savourer d’autres aspects tels que le repos en Christ et son action souveraine ;
  • Un sentiment de culpabilité : à juste titre si l’on est passif dans la vie chrétienne et qu’une repentance est nécessaire, mais inutilement accablant si l’on est déjà bien engagé.

Pour éviter ces écueils, le lecteur devra revenir aux chapitres sur la grâce (chap. 4 et 7).

Pour conclure, bien que s’adressant aux adolescents et jeunes adultes, ce livre se révèlera tout aussi précieux pour ceux qui les entourent (parents, responsables de jeunes, pasteurs, etc.) pour :

  • Être mis au défi par ces jeunes auteurs dans notre vie d’adulte (il est encore temps !) ;
  • Remettre en question nos attentes envers les jeunes (quelles sont les priorités que nous leur transmettons, quel est le plan de Dieu pour eux) ;
  • (Ré)orienter l’enseignement que nous leur apportons selon la vision biblique ;
  • Et enfin, nous encourager à soutenir ou accompagner les défis qu’ils se lancent (pour autant qu’ils soient en phase avec la définition initiale !).

Quel gâchis, quelle tristesse et quelle ironie si l’ambition produite par la foi de nos jeunes était finalement rabattue par notre propre incrédulité ou notre cynisme ! Que Dieu nous garde d’être des pierres d’achoppement et nous apprenne plutôt à être leurs guides et modèles dans cette voie. Ce défi est le nôtre…

Télécharger l’article ici.
  1. https://www.therebelution.com/about/alex-brett-harris/ (consulté le 31 juillet 2019).
  2. Alex et Brett HARRIS, Génération Challenge, Des jeunes se rebellent contre la facilité, Lyon, Éditions Clé, 2010, 224 p. A noter qu’ils avaient écrit un premier livre deux ans auparavant (non traduit en français) mais ne l’ayant pas lu, nous ne nous prononcerons pas à son sujet : Do Hard Things, A teenage rebellion against low expectations, 2008, Multnomah Pub, 256 p.
  3. Une vie de défis, p. 16.
  4. Ibid, p. 79.
  5. Ibid, p. 71.
  6. Ibid, p. 61.