Foire aux questions

Quel niveau académique dois-je avoir pour suivre une formation à l’IBB ?
Tout candidat à une formation à l’IBB doit normalement être détenteur soit d’un diplôme d’études secondaires supérieures belge, soit d’un baccalauréat français (ou équivalent).

J’ai déjà fait des études dans une autre institution. Est-ce qu’elles me permettent d’avoir des dispenses pour certaines matières ?
Peut-être : cela dépend du niveau des études et des matières étudiées. Nous octroyons des équivalences là où c’est possible. Les étudiants provenant par transfert d’une autre institution d’un niveau équivalent à l’IBB doivent accomplir un minimum d’un tiers de crédits chez nous pour pouvoir obtenir un diplôme de l’Institut.

Que pourrais-je faire comme activité de stage ?
Une liste d’idées est donnée aux étudiant(e)s. Chacun(e) peut discuter de son implication dans l’Église avec le responsable des stages de l’Institut. Il existe un document complémentaire qui explique le fonctionnement des stages.

Quelle est l’utilité des stages ?
Nous vous renvoyons à l’article suivant de notre magazine Le Maillon : « Les stages à l’IBB : quoi et pourquoi ? » (Printemps 2012)

Je ne suis pas libre en semaine. Quelles séries de cours sont offertes le samedi cette année ?
Nous vous renvoyons aux pages qui fournissent les détails des séries de cours et des séminaires offerts le samedi cette année académique.

Pour chaque série de cours, combien de temps passe-t-on en cours, et quels sont les travaux à réaliser à la maison ?
Pour une série de cours « standard » (valant deux crédits) offerte en semaine, l’étudiant(e) passe deux heures par semaine en cours avec le professeur durant le semestre. Chaque semestre comportant quatorze semaines de cours, cela implique que l’étudiant(e) bénéficie de 28 heures d’enseignement. Il/elle passe la même quantité de temps à travailler à la maison durant le semestre pour cette matière. Dans la filière du samedi, le nombre d’heures d’enseignement dispensé par le professeur est moins élevé et est compensé par plus de travail à la maison. Les détails des travaux sont stipulés dans une « feuille guide », distribuée aux étudiants inscrits au début de la série de cours.

Je n’ai jamais suivi un cours à l’Institut ni profité d’une journée « portes ouvertes ». Pourrais-je passer (gratuitement) une journée chez vous juste pour goûter aux cours et à l’ambiance ? 
En effet, nous serions normalement très heureux d’organiser cela pour vous. N’hésitez pas à prendre contact avec le secrétariat.

Comment pourrais-je réussir mes études ?
L’article paru dans notre magazine Le Maillon : « Comment réussir ses études » (Eté-automne 2011) devrait répondre à cette question.

J’hésite à m’inscrire à un cursus complet, car je ne vois pas l’utilité de certaines des séries de cours. Pourquoi étudier l’Ancien Testament, le grec, etc… ?
Nous serions ravis d’en discuter avec vous. Pour information, plusieurs articles figurant dans des numéros de notre magazine Le Maillon expliquent l’utilité de suivre certains aspects de la formation :

Qu’en est-il de la participation à la vie communautaire et des questions pratiques telles que l’utilisation de la bibliothèque et l’accès à la photocopieuse ?
Un document intitulé « Manuel de l’étudiant » explique le fonctionnement interne de l’Institut et est donné à l’étudiant lors de la rentrée. Mais n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour poser n’importe quelle question de ce genre.

Ce qu'ils en disent

Témoignages d'étudiants